Arrivée aux Philippines

Nous atterrissons à Manille à 5h du matin après une courte nuit dans l’avion. Par la fenêtre du taxi, Manille ne nous parait pas très accueillante. Peut-être est-ce juste la fatigue qui fait effet, ou les histoires que nous avons lues sur le Lonely Planet et différents forums.

Nous attendons 7 longues heures avant de recevoir une chambre dans le quartier de Malate. Et ce après l’avoir rappelé à chaque membre du staff qui semblait changer toutes les heures. La chambre est minuscule et sans fenêtre. On a à peine la place de mettre un lit et nos 2 gros sacs : mais pour une nuit, ça fera l’affaire.

Alors qu’on visite la ville, on ne se sent pas vraiment en sécurité, à part dans Intramuros, le vieux quartier très touristique. Il y a des gardes armés devant chaque enseigne. On ne sait pas si c’est censé nous rassurer ou nous alarmer. On regarde souvent derrière nous quand quelqu’un nous suit trop longtemps. Bref, pas très relaxe les jeunes.

D’un autre côté, les gens sont très gentils, et souriants. La plupart des gens parlent anglais. Il y a des Jeepneys (mini bus locaux) multicolores partout. Et après 5 mois dans des pays bouddhistes, ça nous fait bizarre de passer sans transition dans un pays (très) catho.
Nous avons à peine commencé à découvrir Manille que nous partons déjà pour l’île de Busuanga, ses eaux turquoise et ses récifs de coraux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *