Bienvenido a Disneyland

Heureusement que, comme à notre habitude, nous avons du retard sur le blog. Ca m’a permit de me calmer un peu. C’est la première fois que nous sommes autant déçus par un endroit que l’on visite.

En même temps, le routard nous avait prévenus. Mais comme nous devions changer de bus à Puno, nous en avons « profité » pour aller visiter les îles Uros.

Ces sont des îles flottantes, perdues au milieu du lac Titicaca. Dis comme ça, ça sonne pas mal, hein ? Voyons comment ça se passe…

Après une petite demi-heure de trajet, le bateau accoste sur l’île. Ou devrais-je dire, une des multiples îles collées les unes aux autres (il s’y construit d’ailleurs des nouvelles chaque jour). Ensuite, direction les rondins de paille disposés autours du chef du village qui nous présente en cinq minutes la vie sur l’île à l’aide d’une petite maquette. Puis, vous êtes libres de visiter à votre guise les immenses 50 mètres carrés de l’île, et surtout acheter des souvenirs aux 4 stands d’artisanat de la famille (il y a plus de stands que de chambres). Après cette exquise balade pittoresque, on vous propose – avec insistance – un tour en barque typique pour aller jusqu’au restaurant sur une île voisine. On passe. En plus la barque est poussée par un petit bateau à moteur. La tradition à son apogée. S’en suit une truite à prix d’or et au goût douteux, tout ça sous un ciel couvert.
Bref tous les ingrédients pour un pur moment de bonheur.

2 comments

  • Exactement, c’est Disneyland! On avait aussi été bien déçu, mais on avait continué la ballade par une nuit vers l’île Amantani, une big île sur le lac, où là pour le coup, c’est moins attrape touriste!

    Faut savoir que le dernier des Uros est décédé dans les années 50 je crois. Plus personne n’habite sur les îles flottantes, ils habitent tous sur Puno et font l’aller-retour tous les jours. Une vraie mise en scène pour touristes donc!

    • C’est vrai que c’est très décevant!
      On n’a pas eu le temps de faire Amantani car on voulait être a Cusco pou l’Inti Raymi, mais plusieurs personnes nous on dit que c’était sympa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *