Un pays à ne pas rater

Quelle belle surprise que la Bolivie. Un pays coupé de la mer qui a su garder ses traditions et ses coutumes. Des villes coloniales sublimes et tranquilles qui vous rappellent l’histoire du pays. Des paysages merveilleux comme ceux du Salar et du parc Torotoro. Une foule d’animaux qui se cachent dans la jungle amazonienne.

Une cuisine qui, contrairement à ce qu’on avait entendu recèle quelques bons petits plats : soupe de quinoa, albondigas (boulettes de viande), empanadas au charque (lama séché)… Mais comme en Asie, c’est riz à tous les repas : riz, accompagné de frites ou de yucca, d’ailleurs !
Un peuple ancré dans les traditions. Les femmes se baladent en robe traditionnelle, chapeau melon sur la tête et sac multicolore sur le dos. Sac contenant nourriture, artisanat, ou bébés. Un pays où la coca tient une place importante. Elle a permit a des générations de boliviens de résister aux conditions inhumaines imposés par les colons, elle était utilisée pour les rites religieux et on trouve encore des diseurs de bonne aventure lisant votre avenir dans des feuilles de coca.

Les boliviens adorent deux choses : leur grèves (ça vous rappelle quelque chose ?) et faire la fête. Nous avons été assez chanceux pour arriver après une grosse vague de grèves, mais nous avons croisé par mal de voyageurs excédés après avoir été bloqués de nombreuses fois sur la route. Et partout dans le pays, des fêtes. On ne sait pas toujours pourquoi, mais il semble qu’il y ait toujours une bonne raison de faire la fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *