Championnat du monde de guano

Nous continuons notre marathon du sud Pérou avec une visite éclair de la réserve de Paracas. Nous avons choisi de nous y arrêter malgré que le port soit fermé pour cause de houle trop forte. Heureusement, car le port à ouvert le matin de notre visite pour refermer quelques minutes après notre départ. Chance ou inconscience ?

Nous avons visité l’îles Ballestas, surnommées le Galapagos des pauvres. Elle est recouverte de milliers d’oiseaux qui produisent une quantité impressionnante de guano. Guano qui était, il y a quelques années encore, exploité et vendu comme engrais naturel. Des pingouins, cormorans, boobies (des fous, mais pas à pattes bleues), et autres espèces locales. Pour la petite histoire, le gagnant du championnat et… roulement de tambour… le cormoran.

Zou, il est temps d’embarquer pour Lima !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *