Hasta luego Colombia y Sur America

Qu’est ce que notre vision de la Colombie à changée, de nos appréhension initiales aux 5 semaines passées à arpenter les routes de ce pays magnifiques.
Nous y avons trouve les gens les plus accueillant d’Amérique du Sud. Le sourire aux lèvres, toujours prêts à rendre service, curieux et prêts à tout pour changer l’image négative de leur pays.


Les colombiens ont un rapport différent au temps. On retrouve le « colombian time » qu’on avait découvert avec nos amis en Australie: toujours prévoir quelques heures de battement quand on donne rdv à un Colombien. Il en va de même pour l’organisation. Tout se fait à la dernière minute mais tout se passe bien en général. Pas toujours évident pour des Européens.

C’est un pays au multiples facettes, autant au point de vue ethnique que pour les paysages. Une mosaïque de cultures à fortes identités qui se côtoient, chacune avec son histoire, son accent, ses plats, ses danses, son artisanat…

Côté cuisine: on fait le plein de fruits frais (on en trouve des nouveaux tous les jours), jus, patacones et arepas.

C’est aussi un pays soudé. Lors de notre passage le pays a été paralyse par des grèves, le plus important mouvement revendicatif depuis bien longtemps. Bien qu’il ait pu causer des désagréments, les colombiens soutenaient les paysans et leur revendications.

C’est un pays, à l’image de son peuple, composé de paysages très varies: désert, foret tropicales, montagnes enneigées, plages paradisiaque, vallées verdoyantes…

Ce proverbe résume bien la Colombie:
Si quiere conocer ,
el Caribe , vaya a Cuba
el Pacifico , vaya a Chile
los Andes , vaya al Ecuador
Amazonia , vaya al Brasil
las culturas precolombianas , vaya a Mejico o Peru
Pero , si quiere ver todas esas cosas reunidas ,
VAYA A COLOMBIA PAPA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *