Le lac aux méduses de Kakaban

Jellyfish Kakaban

L’île de Kakaban fait partie de l’archipel de Derawan, situé dans l’est de la partie indonésienne de Bornéo. C’est une île de 774 hectares de calcaire recouverte de jungle dense. Elle est protégée et on y entre en s’aquittant d’un droit d’entrée de 20 000 roupies indonésiennes (soit environ 1€30). Elle n’est pas habitée et il n’est pas possible de dormir sur l’île.
Kakaban, dans le dialecte local, signifie « accolade », car l’île semble étreindre le lac en son centre et le protéger de la mer.

Carte de Kakaban

C’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle les gens s’y rendent. Un grand lac qui abrite de nombreuses espèces animales et qui pourrait bientôt permettre à l’île d’être listée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais l’attraction principale reste les méduses qui y nagent. Le lac en contient 4 espèces. Elles ont été piégées là, sans prédateur, pendant des milliers d’années. A l’écart de tout danger, elles ont évolué et ont perdu leur capacité à piquer. Elles sont donc complètement inoffensives et vous pouvez nager avec des millions de spécimens dans les eaux du lac aux méduses.

Pourquoi aller nager avec les méduses à Kakaban?

Tout d’abord parce que c’est une expérience hors du commun et rare. Il est possible de nager avec de telles méduses seulement dans 3 endroits dans le monde : à Kakaban, en Indonésie, sur les iles Togian, aussi en Indonésie et dans le lac de Rock Island, en Micronésie. Mais Kakaban est le seul endroit avec autant d’espèces de méduses non urticantes.

En 10 petites minutes de marche seulement vous arrivez sur le ponton au bord du lac. De là, vous pouvez déjà apercevoir quelques petits poissons peu timides et les premières méduses. C’est un bon point de départ pour vous habituer à elles.

Une fois à l’eau, les premiers instants sont très bizarres. Votre instinct vous pousse à ne pas trop vous approcher de ces créatures. Plus les minutes passent, plus on s’en approche pour les observer nager. Petit à petit on devient plus intrépide et on se risque à les toucher. Timidement d’abord, puis cela devient naturel. Puis, omnibulé par le spectacle, on s’oublie et on se trouve rapidement entouré de plusieurs dizaines d’entre elles.

Les méduses du lac de Kakaban, Indonésie

Méduses du lac Kakaban

L’eau est transparente mais laiteuse ce qui réduit un peu la visibilité. Elles semblent arriver de toute part, dansant entre les rayons de soleil. Quelle grâce! On croirait qu’elles évoluent en apesanteur. C’est vraiment étrange…
Il faut garder son calme lorsque l’une d’entre elles vous touche la jambe alors que vous ne vous y attendez pas. Même en sachant que c’est une méduse inoffensive qui vous touche, difficile de convaincre votre cerveau que cette créature sous-marine ne vous veut aucun mal.

Les méduses du lac de Kakaban, Indonésie

Les méduses du lac de Kakaban, Indonésie

Les méduses du lac de Kakaban, Indonésie

Les méduses du lac de Kakaban, Indonésie

Cette méduse sans tentacules n'aurait jamais pu survivre ailleurs
Cette méduse sans tentacules n’aurait jamais pu survivre ailleurs.

Les méduses du lac de Kakaban, Indonésie

Aller une dernière photo de méduse :

Les méduses du lac de Kakaban, Indonésie

Nous avons passé plus d’une heure à l’eau, histoire de profiter au maximum de cette expérience surréaliste.
Ah oui, avant de sortir, allez faire un tour dans les palétuviers à droite du lac. Vous y trouverez de superbes éponges multicolores.

Mangroves de Kakaban, Indonésie

Belles éponges colorées
Belles éponges colorées

En vous séchant sur le ponton, tendez l’oreille. Vous pourrez entendre les personnes encore à l’eau crier de surprise à travers leur tubas.

IMG_4188

Comment aller au lac aux méduses?

Pour venir tutoyer les méduses, il vous faudra tout d’abord vous rendre sur Derawan, sur l’île de Bornéo. Pour celà, nous avons rédigé un article qui explique comment se rendre sur les îles Derawan en détail.

Une fois sur l’archipel, un petit bateau peut vous emmener sur et autours de Kakaban pour une demi-journée. Voici les temps de trajets :
– 45 minutes de Maratua
– 30 minutes de Derawan
– 20 minutes de Sangalaki

Bien qu’il n’y ait pas vraiment de tours organisés, il est très simple d’organiser une petite escapade d’une journée qui regroupe les 3 îles : Sangalaki, Kakaban et Maratua. Votre guesthouse vous proposera sans doute de s’occuper de tout :
– si vous êtes sur l’île Derawan, Lestari peut arranger cela (entre 1,3 et 1,5 Millions de roupie, soit environ 85 à 100€)
– si vous êtes sur Maratua, Jun de Maratua guesthouse peut vous arranger un bateau (1,5 Millions)

Les petits bateaux possèdent en général 4 places plus le capitaine. N’hésitez pas à vous grouper avec d’autres voyageurs pour réduire le coût qui reste assez important.

Conseils pour profiter au maximum de cette expérience

– n’hésitez pas à vous éloigner un peu pour être entouré de plusieurs dizaines de méduses
– plongez en apnée pour être complètement encerclé. Rafika n’était pas vraiment fan
– caressez doucement une méduse
– essayez de repérer les 4 espèces de méduses
– prennez votre temps et ne manquez pas les éponges multicolores et les nudibranches à droite le long du lac au pied des mangroves
– notez qu’il y a des toilettes après l’entrée

Conseils pour limiter votre impact sur l’île

– n’emmenez pas vos palmes au lac, simplement votre masque et votre tuba
– demandez à votre capitaine si vous pouvez visiter le lac de Kakaban en premier pour ces raisons :
1. Vous pourrez ainsi ne pas mettre de crème solaire avant votre visite. Les guides ne le mentionnent généralement pas, mais cela pollue fortement l’eau du lac et nuit aux méduses. Si vous êtes très sensible au soleil, un tee-shirt fera l’affaire le temps de votre baignade. Et badigeonnez-vous après avoir fait trempette.
2. En vous baignant d’abord dans le lac, vous réduisez les chances de ramener avec vous de micro-organismes étrangers et dangereux pour la faune.
– avant de partir de l’île, allez faire du snorkelling autour de Kakaban, le corail est magnifique!

Si vous comptez voyager en Indonésie, ne manquez pas cette expérience quasi surréaliste.

On vous laisse avec une petite vidéo :

On a aussi fait un montage vidéo, que vous pouvez visualiser, ici.

Bonne baignade!

Nager avec les méduses de l'ile de Kakaban, en Indonésie - plus d'informations sur http://lebigtrip.fr/kakaban-lac-meduses/

Enregistrer

4 comments

  • Just commenting to follow your blog 🙂 Wish we had time to go to Kalimamtan during our next trip :/

    • Hi Claire
      Kalimantan is an amazing place. I hope you’ll get a chance to go. We really want to go back and discover more of the island.
      I see you’re going to Jakarta soon. We haven’t been yet but it really seem great. Enjoy

  • Même si on sait qu’elle ne peuvent faire mal, ça reste assez impressionnant à première vue ! Je pense qu’il faut un petit temps d’adaptation avec de pouvoir aller se faire encercler les yeux fermés. Superbe expérience merci pour le partage !

    • Merci pour ton message Tugdual ! C’est vraiment une expérience incroyable. C’est vrai que les premières fois où elles m’ont touchées je criait et riais nerveusement. Mais on s’y habitue vite.
      Je te recommande vivement d’aller à la rencontre de ces méduses si tu en as l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *