L’ascension impossible

Nous arrivons à Pucon, au Chili, dans l’espoir de pouvoir grimper le mont Villarica. Le temps changeant tellement vite ici, il faut attendre la veille pour savoir si la montée sera possible le lendemain. Nous passons à l’agence Aguaventura où Yanis a bossé il y a quelques années. C’est un peu cher, mais c’est l’une des plus sures. Verdict : ascension impossible pour demain et la météo pour les prochains jours n’est pas très encourageante.

Nous attendons donc quelques jours ici dans l’espoir de pouvoir grimper le volcan. Chaque jour, nous nous rendons à l’agence, et chaque jour la même réponse : pas possible. Nous trouvons une petite auberge très sympa où nous sommes seuls. On a l’impression d’avoir notre appart, notre cuisine, et même notre poêle à bois dans le salon.

Nous restons donc quelques jours de plus que prévu. On en profite pour visiter un peu les environs et le lac. Pucon est une petite ville très sympa et assez calme à cette époque de l’année.
Malheureusement donc, pas d’ascension. Ce sera peut-être pour une prochaine fois. Nous partons pour Santiago. Ca va nous changer de voir la ville après tout ce temps au calme de la Patagonie.

One comment

  • hihihi! à San Diego j’avais le même panneau mais à la place du volcan c’était une vague (évacuation pour les tsunamis)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *