Le triangle culturel

Pour vous situer un peu les choses, le triangle est formé de 3 grandes villes qui furent des hauts lieux de l’histoire sri-lankaise. Plusieurs souverains choisirent de déplacer la capitale tour à tour à : Anuradhapura, Polonnaruwa et Sigiriya. Oui, nous aussi on a galéré avec les noms !

Anuradhapura est la seule des trois villes encore en « activité ». Des ribambelles de temples et de stûpas qui contiennent des reliques de Bouddha, tout ça étendu sur une dizaine de kilomètres. Heureusement que nous avons Praba, notre chauffeur qui nous balade, sinon, on aurait vraiment eu chaud à vélo. Mais voilà, le budget en prend un coup. Il va falloir rattraper ça quelque part…

Polonnaruwa, comme Anuradhapura, est un complexe qui s’étend sur plusieurs kilomètres. La plus belle partie, la terrasse de la relique de la dent qui contient une petite dizaine d’édifices dont un temple qui fût le premier à contenir la fameuse relique de la dent de Bouddha. Bien qu’abandonnée depuis bien longtemps, la cité a gardé un charme indéniable.

On finit donc par le meilleur, Sigiriya.
Après avoir tué son père et chassé son frère, un roi fit bâtir une forteresse au sommet d’un rocher de 200 mètres de haut, planté au milieu de la jungle. Une scène d’Indiana Jones et le temple maudit y fût d’ailleurs tournée.
Il ne reste que les fondations de l’édifice mais ça laisse quand même rêveur sur ce que ça pouvait donner à l’époque. Du haut, vue imprenable sur les alentours. Mais ce sont les demoiselles peintes dans une faille de la falaise qui nous ont hypnotisées. Couleurs intactes qui ont survécues aux siècles, détail impressionnant. Elles sont superbes.

Encore 4 jours qui semblent s’être envolés. On saute dans le train direction Ella, une petite ville plantée dans les hauteurs. Un véritable bol d’air frais après les chaleurs du centre où il n’a pas plu depuis 7 mois.

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *