Marché aux bestiaux d’Otavalo

Nous voici donc à Otavalo pour le jour du marché. Enfin, des marchés en réalité: artisanat, légumes, et le meilleur: celui aux animaux. Arrivés aux abords, nous sommes accueillis par des paysans locaux qui promènent leurs cochons et leurs vaches en laisse.

L’entrée principale surplombe le marché. C’est un véritable spectacle. Les animaux sont ordonnés par espèces.


Il y a la section des vaches, des cochons, des poulets, des cochons d’indes et tout ca s’anime dans une cohue bonne enfant. Ca meugle à gauche, piaille à droite.


Des femmes sortent des cochons d’indes pour les inspecter et débattre du bon prix avec le vendeur. Il en va de même avec les poulets. C’est surréaliste. Pour info, sachez qu’il vous faudra US$500 pour une vache et $300 pour un gros cochon.


Nous rentrons sur Quito pour partir en direction de la Colombie. Une autre frontière qui passe très facilement. Nous voici dans notre dernier pays en Amérique du sud. Vamos a Colombia papi!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *