Mékong, baguettes et Nutella

>Arrivés à Luang Prabang, chose assez rare, on tourne pendant environ une heure avec nos sacs pour trouver un endroit où dormir. Il y a apparemment pas mal de touriste en ce moment et les prix sont supérieurs à ce à quoi nous nous attendions. On s’arrête dans une guest-house près du Mékong tenue par un couple à la retraite parlant français.

La ville, classée au patrimoine de l’UNESCO en 2001, a véritablement quelque chose de spécial. L’ambiance est très relaxe. On comprend vite que beaucoup de voyageurs passent plus de temps ici que prévu. Placée au bord du Mékong, on sent que la vie ici est calme, tout le monde prend son temps. Les temples locaux sont très différents de ceux que nous avions vus ailleurs en Asie.
Dès le lever de soleil, la petite placette du centre ville se rempli de vendeuses qui ouvrent leurs stands pour vendre des baguettes aromatisées aux saveurs de votre choix. Qu’est-ce que ça fait plaisir d’avoir une baguette au Nutella accompagnée d’un café Lao au petit matin. Un véritable petit bonheur. On se relaxe, on change de rythme, on se balade doucement. Chaque soir, on va au marché de nuit. Le marché est très convivial. Chaque vendeuse à son petit stand et vient vendre ses affaires en famille. La petite ruelle perpendiculaire à la rue principale du marché est remplie de stands de bouffe. La spécialité ici, une espèce de buffet végétarien dans lequel vous pouvez remplir votre assiette à ras bord pour environ 1 euro. Et juste à côté certains stands sont spécialisés en viande et poissons qu’ils font griller au barbecue. Tout ça terminé par un petit gâteau au citron, on est aux anges.

La seconde guesthouse où l’on passe la nuit est tenue par un laotien à la retraite qui à vécu quelques années en France. Ses yeux s’illuminent dès qu’il nous entend parler français et il prend plaisir à discuter avec nous. Il y a des portraits de lui partout dans les chambres. C’est bizarre de voir votre hôte en photo sur la muraille de Chine au dessus de votre lit. Surprenant mais amusant.

Le trajet en bus pour rejoindre Vientiane commence bien. Les paysages montagneux sont sublimes, il y a les mêmes types de villages traditionnels en bord de route. Une fois en haut des montagnes, on voit même une mer de nuages au dessous de nous. Par contre après une heure ou deux, ça se complique pour les locaux. Ils vomissent à n’en plus pouvoir. Autant les enfants que les adultes, c’est vomiland. Youpi !

Le chauffeur s’arrête plusieurs fois sur le trajet pour récupérer des colis et acheter des choses à manger pour chez lui. Ca commence avec des petits oiseaux qu’un gamin a attrapé au lance-pierre et vend en bord de route. Un peu plus loin ce sera un légume qu’on n’a jamais vu avant. Enfin c’est ce qu’on pense, on en est toujours pas sur à ce jour.
Une fois les montagnes passées, la route devient plus correcte et les locaux se remettent doucement. Ah bah ça mange des animaux bizarres mais quand il s’agit de prendre le bus, ça fait moins le malin !

4 comments

  • Oui on arrive à Sydney le 28 juin pour une semaine! On compte sur vous pour nous faire decouvrir!

  • Hey les voyageurs,

    Nous venons d’arriver à Luang Prabang, c’est excellent de vous lire! On s’est trouvé une petite guest house au top à côté du bar Utopia. Ca fait plaisir de retomber sur votre blog, je pense qu’on va y revenir au fur et à mesure du voyage. Peace

    • Genial! D’ailleurs je vois sur votre itineraire que vous passez par Sydney ? Venez nous faire un coucou.

  • Ah le marché de Luang Prabang, je regrette de ne pas y avoir acheté plus de foulards pour offrir, c’était les plus jolis !
    Magnifiques photos, j’ai envie d’y revenir !!!

    Bonne année à tout les deux ! Continuez à bien savourer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *