Où sont passés nos sacs ?

Qu’est-ce que ça nous a fait du bien de revoir tout le monde pendant ces trois courtes semaines. Nos batteries sont chargées, nous sommes prêts pour la suite des aventures.


L’avion a juste le temps d’atterrir à Buenos Aires, en Argentine, qu’un membre de l’équipage vient nous voir pour nous dire de contacter un membre du personnel au sol. Et, ça n’a pas manqué, British Airways a perdu nos bagages. Je suis surpris de voir que nous prenons ça si bien. Le bon de 70 livres pour acheter le nécessaire y est peut-être pour quelque chose. Je pense plutôt que le voyage commence à nous faire voir les choses avec du recul. Ce n’est pas grave, ils arriveront demain à notre auberge de jeunesse…

En parlant de notre auberge, nous nous sommes comment dire, trompé d’un jour pour la réservation. Une première pour nous ! Nous avions réservé la nuit de la veille. On vous passe les discussions pour expliquer tout ça en espagnol alors qu’on ne parle que trois mots. Mais on a bien ri. Et puis, à part le fait de devoir rester dans la même paire de chaussettes pendant 48h environ, tout s’est plutôt bien déroulé.

On profite du bon de British Airways pour se payer un bon petit resto histoire de se remettre de nos émotions. On part ensuite visiter Buenos Aires. La ville est vraiment très sympa. C’est calme, il y a beaucoup d’espace verts et de grands parcs où les « Porteños » (habitants de Buenos Aires) se retrouvent pour des activités en plein air, de petits restos. Bref, on s’y sent bien. On visite plusieurs quartiers dont Ricoletta et son cimetière réservé à l’élite du pays, Palermo qui rappelle beaucoup Surry Hills à Sydney, Microcentro plus animé, et La Boca et ses superbes rues pleines de couleurs. Et bien sur, Maradona, Messi et le Pape sur tous les murs.

Autre première pour nous, nous essayons le couchsurfing. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, c’est un site qui permet d’entrer en contact avec des locaux qui mettent gracieusement leur canapé (ou dans notre cas, une chambre) à disposition. Et Federico nous a accueillis à bras ouverts.
Il était en ville lors de notre arrivé. C’est donc sa mère qui nous ouvre la porte. Après nous avoir montré notre chambre, elle nous donne un jeu de clés de la maison. Quelle confiance ! Tout s’est vraiment bien passé ; Fede nous a donné pleins de conseils sur Buenos Aires et après un dernier repas en famille, il est temps de dire au revoir et de sauter dans le bus direction les chutes d’Iguazu.

8 comments

  • On peut dire que vous avez diné aux frais de la reine!
    L’aspect coloré et les icônes sur les murs sont vraiment sympas. Alors l’Argentine, c’est vraiment le pays du boeuf ?

    • Yes et il est bien bon leur Boeuf! L’agneau est pas mal non plus d’ailleurs.

  • Mum&Dad disent qu’Arno et Pierre ont raison !
    Nous espérons aussi que les bagages retenus à London sont bien arrivés.
    De gros gros bisous.

    • Les bagages sont bien arrivés après plus de 30 heures. On est bien content que ça n’ait pas mit trop longtemps.

  • Superbe! xx

  • Attention, n’allez pas dire dans les autres régions, que l’Argentin est le pays du Tango, c’est Buenos Aires qui est la ville du Tango 😉 Chaque région a sa culture.
    Mais je vous souhaites surtout un bon appétit, et si vous pouvez me rapporter un bout de « bife » à la « parilla » ! MMMMM riquisimo 😉

    • oops! On fera attention a ne pas dire que l’Argentine est le pays du Tango! On a encore beaucoup a apprendre!
      On va manger chez la mère de notre hôte la et ce soir c’est « pariCHa »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *