Sauvez les tortues, évitez Sangalaki

Tortue autour de Sangalaki

Sangalaki fait parti de l’archipel de Derawan. Les touristes s’y rendent pour de nombreuses raisons : faire du snorkelling, plonger, voir les raies manta et les bébés tortues.
Le coin est magnifique, cependant, je ne vous recommande pas de débarquer sur l’île. Voila pourquoi :

Pourquoi il ne faut pas aller sur Sangalaki

Sangalaki est une île splendide, comme vous avez pu le voir sur notre compte instagram:

Malgré cela, il y a 2 raisons pour lesquelles vous ne devez pas aller sur Sangalaki :

– C’est l’un des sites de ponte les plus importants pour les tortues vertes.

Traces de tortues
Traces de tortues, venues pondre

En 2012, la « turtle foundation » s’est vu retirer son permis de protection des tortues et a du quitter Sangalaki, pour laisser place à une agence du gouvernement. Etant moins protégés, les nids de l’île sont vidés et les œufs finissent souvent sur les marchés locaux. Certains sont gardés afin de montrer aux touristes, qui vont sur l’île, quelques bébés.

Certains habitants de Derawan contribuent à l’extinction de ces espèces : on trouve des produits à base de carapaces de tortues et certaines sont utilisées comme décorations murales. Le plus triste est que la police ne fait rien…

Photos fournies par the turtle foundation

Si vous voyez ces produits à Derawan ou ailleurs, s’il vous plait, ne les achetez pas et évitez d’acheter quoique ce soit dans ces magasins. The turtle foundation continue à protéger les tortues sur 2 autres îles de la région : Bilang-Bilangan and Mataha. Malgré ce qu’on peut entendre, aucune autre île n’est protégée.

– Deuxièmement, sachez qu’il  faut payer si vous souhaitez « marcher » sur l’île. Ces frais d’entrée à une zone protégée sont officiels, mais l’argent collecté n’aide pas à la protection des tortues. Le montant est :

– 7 000 IDR pour les locaux
– 100 000 / 150 000 IDR pour les étrangers (le coût varie apparemment selon la saison). Ce montant est très élevé pour l’Indonésie, et vaudrait la peine s’il était utilisé à bon escient… mais ce n’est pas le cas. The turtle foundation et ProFauna font tout ce qu’ils peuvent pour aider les tortues vertes et les tortues imbriquées, mais à ce stade, il ne peuvent que ralentir leur extinction.

Que pouvez vous faire autour de Sangalaki ?

Comme je l’ai déjà mentionné, Sangalaki est un endroit incroyable et ça vaut le coût d’y faire du snorkelling et/ou de la plongée. Je recommande seulement de ne pas débarquer sur l’île. C’est magique,  autant au dessus, que sous l’eau :

Sangalaki island

Sangalaki island

Coral around Sangalaki island

Coral around Sangalaki island

Coral around Sangalaki island

Coral around Sangalaki island

Coral around Sangalaki island

Coral around Sangalaki island

Coral around Sangalaki island

L’île est connue pour ses raies manta. Nous n’en avons pas vu mais les environs étaient pleins de manta il y a encore quelques années. Vous pouvez encore en croiser, mais c’est plus rare. Vous aurez plus de chances d’en apercevoir en Août, mais rien n’est garanti. On ne sait pas encore pourquoi le nombre de manta a réduit, mais les raisons plausibles sont la chasse et le réchauffement climatique.

Comme vous pouvez le voir, les eaux des îles Derawan cachent de beaux trésors. Vous croiserez surement quelques tortues et, si vous êtes chanceux, des dauphins.
En évitant d’aller sur l’île et en montrant que vous vous préoccupez du sort des tortues, peut-être que le gouvernement indonésien fera quelque chose.

Tortues autour de Sangalaki

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le 🙂

Sauvez les tortues, n'allez pas sur l'ile de Sangalaki

Sauvez les tortues, n'allez pas sur l'ile de Sangalaki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *