Une capitale très relaxe

Nous arrivons à Vientiane à la nuit tombée. Le tuk-tuk nous dépose à un petit kilomètre de l’endroit où il devait nous déposer à la base. Surement car nous avons descendu le prix très bas. Mais on trouve un hôtel plutôt sympa assez vite. Un hôtel. Et oui, carrément ! Ca nous change des guest-houses.

Une fois les sacs posés, on part en quête de nourriture. Après les longs trajets de bus, on aime aller se promener pour à la fois se dégourdir les jambes et entrer en contact avec l’ambiance de la ville. Il y a un petit marché de nuit et des petites échoppes qui vendent de la bouffe locale. Même si on sent que c’est une grande ville, Vientiane n’a rien d’une capitale comme on pourrait l’attendre. C’est plutôt calme au final.

Le lendemain, on visite la ville et ses temples. Certains ferment entre midi et 2, ça sent la France. On a perdu l’habitude. Au final, on marche longtemps au soleil et il fait plus chaud qu’au nord. Ca nous coupe l’appétit. Quelques fruits et de l’eau feront office de repas de midi. On rentre juste à temps pour notre thé et petite douceur incluse avec la nuit d’hôtel. On va ensuite faire le petit tour habituel de marché, cette fois-ci le long du Mékong. Décidemment, le Laos est toujours aussi relax. On cherche un petit resto pas cher pour au final craquer sur des plats du moyen orient (humus, fallafel, kebab…). Ca fait du bien de changer du riz de temps en temps.

On décide de rester un jour de plus pour faire le Bouddha parc et voir le coucher de soleil sur le Mékong que nous avons raté hier. Le parc est agréable mais perturbant. Il y a des statues macabres au milieu des Bouddhas et pour être franc, il n’est pas si facile d’accès. Comme la veille, on rentre juste à temps pour notre thé-gâteau avant de filer voir le coucher de soleil. On se met au rythme local en se baladant lentement le long du Mékong. Une fois à l’hôtel, on craque sur un épisode de notre série du moment sur Internet. Un autre petit bonheur quand on voyage depuis un moment.

3 comments

  • Oui oui Raf, tout le monde en convient et ils vous remercient +++, ayant noté avec acuité l’effort par vous consenti.
    Mais si tu voyais la bobine de Mum&Dad dès qu’ils savent qu’il y a un nouveau post… c’est simple ! Dad voit Karim partout, même là où il n’est pas, et dès qu’il te voit… comment le dire… regard paternel extatique, c’est comme ça, on ne le décolle pas de l’écran !
    ‘Ah ! ma fille chérie… ah ! c’est Karim ça, hein ?!’
    Mum, quant à elle, regarde et admire son aînée et son beau protecteur avec une infinie tendresse.
    Ils sont mignonnnnsss les demandeurs d’images/photos, vous imaginez pas comment!!!!
    Bises à vous deux………………………………………………

  • On pensait en avoir mis pas mal pourtant cette fois 😀
    Gros bisous à tous

  • Toujours aussi joli ce carnet de voyage mais Mum&Dad ‘réclament’ davantage de prises de vue avec les mannequins baroudeurs Raf et Karim.
    Possible de faire plaisir à la parentèle ?…:-)

    De gros gros bisous du Club des fans valadoniens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *