On a marché sur la Lune, à San Pedro de Atacama

San Pedro de Atacama est une de ces petites villes qui vous met tout de suite dans le bain. De petites ruelles bordées de bâtiments en terre, sans étage, peu de trafic, une petite place où les gens flânent ou observent les passants du coin de l’œil, une belle église blanche qui contraste avec le ciel quasiment toujours bleu… Vous imaginez le tableau.

La ville n’est pas encore très haute, mais on commence à ressentir le manque d’oxygène. Rien de grave à cette altitude, mais on trouve qu’on s’essouffle plus vite. Il est d’ailleurs recommandé de s’acclimater ici quelques jours avant d’entamer les visites qui se font à plus de 4000 mètres.
San Pedro est aussi le camp de base pour explorer la région. La rue principale est remplie d’agences organisant des tours aux alentours. Nous choisissons Maxime expeditions car nous accrochons vraiment avec les gérants.

Nous commençons avec la visite de la vallée de la Lune. Au programme, plusieurs jolis points de vue sur des paysages qui semble tout droits sortis d’explorations spatiales sur la Lune ou Mars. Avec en prime un petit coucher de soleil.

Le lendemain, petite balade en vélo vers un autre point de vue sur les montagnes torturées qui bordent la ville. Des collines escarpées et désertiques à nos pieds, un peu de végétation qui
pousse le long de la rivière et les Andes enneigées en fond. Que demander de plus.

Nous partons ensuite pour le lago Cejar. Un lac salé… très salé. Environ 10 fois plus que la mer! Du coup, comme dans la mer morte, on flotte littéralement à la surface de l’eau. C’est une sensation vraiment bizarre. Impossible par exemple de toucher le fond en se tenant droit comme une allumette, on ne passe jamais la tête sous l’eau. Parfait pour apprendre à nager. Démonstration en vidéo:

Même après s’être rincés à l’eau claire, nos visages sont encore blancs.

Pour notre dernière expédition, nous partons visiter les geysers de Tatio situes à 4 200 mètres d’altitude environ. Un bon entrainement pour la route qui nous emmènera en Bolivie dans quelques jours avec ses passages à 4900 mètres. Il y a plusieurs sortes de geysers qui se
côtoient et certains envolent des nuages de vapeurs a plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Un vrai spectacle. Certains répondent même au doux nom de geysers assassins, car quatre touristes imprudents y ont perdu la vie après s’en être approché de trop près.
On aura fait le plein d’images ici. Demain, départ 7h pour 3 jours d’aventure pour rejoindre la Bolivie. 3 jours de 4×4 dans le Sud Lipez et le Salar d’Uyuni.

Bolivie, nous voilà!

2 comments

  • Hello, je viens de voir le lien vers votre blog grâce à Olivier sur FB. J’espère que votre ‘petit’ voyage se passe bien. Attention, maintenant on vous suit avec Séverine.

    Xavier.

    • Salut Xavier! C’est cool que vous nous suiviez!
      On risque de faire la côte ouest des Etats-Unis. Il me semble que vous y êtes passé la bas? Vous nous recommendez quoi? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *